Banques de Financement et d’Investissement et Trading d’énergie

.

 

 

NOTRE EXPERTISE SECTORIELLE

Banques de Financement et d’Investissement

 

Un nouveau business model pour répondre aux exigences de profitabilité

Points clés :

TRANSFORMATION

 

INNOVATION

 

CLIENTS

 

Contexte:

Enjeux & accompagnement:

Nouvelles contraintes

Nouvelles contraintes

• Contexte d’augmentation des obligations règlementaires
• Ségrégation des activités de Trading pour compte propre, Transparence & Clearing des marchés OTC, Administrations & Communication des informations Clients à l’administration fiscale
 Réglementations bâloises induisant des besoins additionnels en ressources…

Nouveaux challenges

Nouveaux challenges

• Rentabilité et Retour sur Investissement (RoE) pour le capital investi dans les métiers de la BFI
• Limitation sur les métiers de transformation
• Limitation de la prise de risque

Nouveaux Business Models

Nouveaux Business Models

• Transfert des activités ‘risquées’ vers le marché
• Optimiser le profil de Coût
• Nouveaux Services pour transformer les contraintes en opportunités

1

BESOINS ADDITIONNELS EN RESSOURCES INDUIT DES RÉGULATIONS BÂLOISES

  • Besoin en Capital
    • Nouvelles composantes du calcul RWA (IRC, CVA, Stressed VaR, …)
    • Augmentation du besoin ‘Standard’ en Capital avec un minimum de 7% du RWA (4.5% Tier One + 2.5% conservation buffer)
  • Gestion de la liquidité et des contraintes de reporting, afin de garantir
    • La capacité de la banque à faire face pendant 1 mois à un contexte de crise de liquidité (Liquidity Coverage Ratio)
    • Une couverture complète des besoins de financement sur un horizon d’1 an par des ressources de même maturité

2

AUGMENTATION DES OBLIGATIONS RÈGLEMENTAIRES

  • Ségrégation des activités de Trading pour compte propre
  • Transparence & Clearing des marchés OTC
    • Dodd-Franck, EMIR, …
  • Administrations & Communication des informations Clients à l’administration fiscale
    • FATCA AEOI
3

RENTABILITÉ ET RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROE) POUR LE CAPITAL INVESTIT DANS LES MÉTIERS DE LA BFI

  • Besoin supplémentaire en Capital mais un rendement plus bas offert aux investisseurs
  • Limitation sur les métiers de transformation, la maturité des ressources devant ‘matcher’ celles des besoins
  • Limitation de la prise de risque, due au coût plus important de l’exposition au risque dans les activités de trading (compte propre…)
  • De nouveaux investissements sont requis pour répondre aux exigences règlementaires
  • Manque d’opportunité business pour contrebalancer le coût induit de la règlementation et les risques potentiels de perte de clients
4

TRANSFERT DES ACTIVITÉS ‘RISQUÉES’ VERS LE MARCHÉ

  • Modèle Origination – Distribution
  • Le modèle permet d’originer, packager et transférer les nouveaux prets aux investisseurs
  • Optimisation du Bilan
  • Emission d’obligation ‘sécurisées’ pour transférer directement l’actif vers le marché
  • Arrêt des activités à haut risque ou non rentables
  • Transfert des activités de trading pour compte propre
  • Arrêt de certaines activités spécifiques (Shipping, …)
  • Focaliser sur le ‘Service au Client’ et les commissions et frais induits
  • Cash Management
  • Market Making
  • Service de Structuration de la dette
5

OPTIMISER LE PROFIL DE COÛT’ VERS LE MARCHÉ

  • Démarches d’efficacité Opérationnelle et de ‘Cost Cutting’
    • Simple & Efficient (BNPP), Boost (SG) …
  • Centralisation ou Externalisation d’activités
    • BPO vers des fournisseurs externes
    • Centres de Compétences internes Régional/Global
6

NOUVEAUX SERVICES POUR TRANSFORMER LES CONTRAINTES EN OPPORTUNITÉS

  • Offre de nouveaux services aux clients en profitant du nouveau cadre règlementaire
    • Clearing des positions clients (Target 2 Securities)

Publications associées