Contact 

Directeur de rédaction : Pascal De Lima, Chef Économiste

Experts des practices Harwell Management : 
Assurance, Retail & Digital
Conformité & Contrôle
Banque de Financement & d’Investissement
Transformation de la Fonction Finance

CRISE SANITAIRE

Vers une accélération de la transformation des banques et assurances 

Pour plusieurs milliers d’entreprises de toute taille, le choc économique provoqué par la crise sanitaire du coronavirus a été brutal, beaucoup d’entre elles se sont retrouvées démunies. Contrairement à la précédente crise de 2008, celle-ci a touché de plein fouet l’économie réelle, en bousculant notre quotidien et nos pratiques habituelles de travail en équipe « in situ ».

Il a fallu changer la façon de travailler, certes pour faire face à l’urgence de la situation, mais aussi pour s’adapter au monde qui nous attend. Cette période est une occasion unique de repenser la manière dont nous pouvons travailler ensemble.

Il faudra sortir de notre zone de confort. Certaines entreprises en ont pâti car les lacunes organisationnelles, le faible historique de recours au télétravail, ou parfois l’insuffisance des infrastructures associées rendent complexe la gestion de l’ensemble en un temps si court. D’autres ont pu tester avec un certain succès leur modèle et leurs infrastructures, et en tirent les conséquences en capitalisant sur les bonnes pratiques en matière d’efficacité du télétravail, voire de mise en place de certaines évolutions pérennes.

De plus en plus, nous allons avoir besoin de collaborateurs acteurs, en interaction, en peer to peer humain. Il nous faudra donc réinventer la façon d’accompagner nos collaborateurs et nos clients. A ce titre, les qualités de leadership seront essentielles, l’autonomie, la responsabilité, c’est aussi en cela que la distance peut avoir du bon. Elles sont aussi source de création de valeur, permettent le développement de l’innovation, accroissent la productivité et la valeur ajoutée, c’est aussi cela et uniquement cela que nous demandent nos clients. Certes, nous avons déjà bien avancé avec les réseaux sociaux collaboratifs et en particulier avec le développement des techniques modernes d’organisation de réunions, mais il faudra prendre en compte plusieurs facteurs multidimensionnels qui s’enchevêtrent : l’adaptation organisationnelle, l’adaptation des outils, l’adaptation des pratiques RH. On pourra aussi imaginer de nouveaux business modèles plus résilients et l’économie de la vie va sans doute devenir un investissement.

 

Pour aborder le panorama si large des sujets post-crise de la Covid-19, nous vous proposons plusieurs analyses, réflexions et interviews : 

Un premier article de notre chef économiste propose des réflexions quant à la société de demain et les critères qui permettent d’appréhender les métiers qui pourront évoluer le plus vite, thème qu’il développe dans un livre qu’il vient de faire paraitre aux Editions FORBES « Capitalisme et Technologies : les liaisons dangereuses ».

Cet article est suivi d’une analyse sur les évolutions en matière de services de paiement depuis mars dernier, le début de l’épidémie, et de l’interview de Monsieur Vincent BALOUET, dirigeant de Maitrisedescrises.com et expert reconnu de la gestion des risques majeurs et systémiques, et qui nous donne son point de vue global sur les facteurs clés de succès à court terme pour les DRH.

Nos experts de la Practice Conformité & Contrôle montrent ensuite que cette crise accroît sensiblement les risques opérationnels et les risques BC/FT au sein des institutions financières. En effet, cette crise aurait particulièrement augmenté la vulnérabilité des acteurs, des produits et des services de banques vis-à-vis des risques BC/FT, avec en toile de fonds une évolution des compétences.

Monsieur Olivier JEAN, Chief Operating Officer de Compte Nickel, nous fait l’honneur et le plaisir de répondre à nos questions sur les risques qu’il perçoit comme les plus saillants dans le sillage de la crise.

Nos experts de la Practice Finance et Risque nous proposent également une interview de Monsieur Bruno ALEXANDRIAN, Responsable MOA Finance au sein de la Direction Financière du Groupe BPCE. Cet ITW nous éclaire sur la vision qu’il a des assouplissements européens en matière de normes prudentielles. Nous lui sommes très reconnaissants d’avoir accepté de nous consacrer de son temps.

Notre chromatique se poursuit avec nos experts de l’offre Gouvernance SI qui propose un article très détaillé sur la continuité d’activité en pratique et axée sur le dimensionnement des moyens dédiés à la continuité d’activité.

Enfin, nous clôturons ce numéro avec nos experts de la practice BFI-SI qui s’interrogent sur comment cette crise a changé l’application de procédures opérationnelles au sein de la banque, en les simplifiant, et en ayant recours avec plus de traitements digitaux.

 

Cette crise sanitaire, et ses impacts, ouvre de très nombreux sujets de discussion qui ne peuvent pas bien sûr être tous abordés, les derniers échanges avec nos clients et discussions au sein du cabinet ces derniers mois ont permis de choisir les thèmes abordés.

Nous espérons que vous prendrez plaisir à parcourir cette dernière édition de notre newsletter et nous remercions très chaleureusement nos clients et partenaires qui ont bien voulu prendre le temps de nous consacrer de leur temps dans un contexte où certainement, les priorités ne manquent pas.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une excellente lecture et une grande réussite dans la reprise de vos activités !